LE DÉFENSEUR DES DROITS

Défenseur_des_droits_-_logo[1]Dites « NON » aux discriminations!

 

Le Défenseur des Droits a pour mission de protéger et promouvoir vos droits et libertés et garantir l’égalité, en matière de:

  • relations avec les services publics

  • droits de l’enfant

  • lutte contre les discriminations

  • déontologie de la sécurité

exemple:

  • « Cela fait quatre fois que l’on me refuse l’entrée dans cette boîte de nuit »

  •  « Ma chambre universitaire est trop petite pour accueillir mon ami et mon enfant »

  • « La police a refusé d’enregistrer ma plainte à la suite d’une agression à caractère homophobe »

  • « La CAF n’a toujours pas traité ma demande d’APL »

  • « Mon dentiste refuse de me soigner depuis que je lui ai dit que j’étais séropositif »

=> Je saisis le Défenseur des droits!

Qu’est-ce qu’une discrimination?

Pour qu’il y ait discrimination au sens de la loi, trois conditions doivent être réunies:

  1. un traitement moins favorable par rapport à une personne dans une situation comparable

  2. un critère prohibé par la loi

  3. un domaine déterminé par la loi: le logement, l’emploi, la santé, la protection sociale et la solidarité etc…

S’informer: http://www.defenseurdesdroits.fr/

Par téléphone au 09.69.39.00.00 (coût d’une communication locale à partir d’un poste fixe)

Par courrier postal: Le Défenseur des droits, 7 rue Saint Florentin, 75409 Paris cedex 08

 

 

source: www.defenseurdesdroits.fr
Share

LE BREVET DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE

bsrPour Conduire un 50 cm3:

 

Il faut avoir au moins 14 ans et être titulaire du Brevet de sécurité routière (BSR).

Le BSR est une formation obligatoire pour tous les conducteurs de cyclo nés à partir du 1er janvier 1988, quel que soit leur âge.

Ce brevet est constitué d’une partie théorique et d’une formation pratique.

  • La partie théorique est validée par l’Attestation scolaire de sécurité routière de premier niveau (ASSR1) passée en cinquième ou de l’Attestation scolaire de sécurité routière de second niveau (ASSR2) passée en troisième ou de l’Attestation de sécurité routière.

  • La formation pratique est constituée d’un stage obligatoire de 5 heures en circulation. Le véhicule est fourni par l’organisme de formation agrée par le préfet (école de conduite, association, etc.).

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

 

 

source: www.securite-routiere.gouv.fr

 

Share

LES AIDES DU DÉPARTEMENT

logo_yvelines_78

Le Conseil Général propose plusieurs aides pour les 16-25 ans:

  • bourse au mérite,

  • bourse aux apprentis,

  • permis de conduire,

  • bourse Aventure Jeunes,

  • projet humanitaire,

  • Yvelines Campus,

toutes les infos sur: www.yvelines.fr/dispositifs-jeunes

Ainsi, le Département développe une politique volontariste envers les jeunes pour les aider à s’insérer dans la vie active à travers plusieurs mesures:

  • Favoriser la prise d’indépendance des jeunes Yvelinois en soutenant des projets et en leur proposant un suivi personnalisé pour l’obtention du permis de conduire, le financement d’un logement ou la poursuite d’études supérieures.

  • Soutien à la formation en apprentissage, en intégrant plus de 50 apprentis chaque année dans ses services. Une nouvelle bourse a aussi été votée en 2012 pour aider les jeunes apprentis des Yvelines à financer leur équipement.

  • Le Conseil Général propose par ailleurs aux jeunes Yvelinois des jobs d’été solidaires: pour lutter contre l’isolement des personnes âgées et favoriser les liens intergénérationnels, les jeunes rendent des visites de convivialité aux personnes âgées qui le désirent.

Interlocuteur principal: les Secteurs d’Action Sociale (SAS), pour les questions ou consultations sur la vie affective, sexuelle…:les centres de planification et d’éducation familiale (CPEF). Trouvez votre SAS ou CPEF sur www.yvelines.fr/jeunesse

 

 

source: www.yvelines.fr

 

 

Share

RECENSEMENT POUR L’APPEL DE PRÉPARATION À LA DÉFENSE

dsn-jdc-recensement_a_la_une

Le recensement pour l’appel de préparation à la défense est obligatoire à 16 ans.

La demande doit être effectuée par les Garçons et Filles nés à partir du 1er janvier 1983 dans le mois de leur anniversaire.

Conditions :

  • Habiter Neauphle-le-Château

  • Être Français ou naturalisé  

Pièces à fournir :

  • Carte nationale d’identité

  •  Livret de famille des parents

  • Justificatif de domicile    

Lors de cette formalité, il sera délivré une attestation à conserver précieusement car les mairies ne délivrent pas de duplicata ; elle sera nécessaire pour se présenter à un concours ou à un examen soumis au contrôle de l’autorité (permis de conduire, baccalauréat, …).
En cas de perte ou de vol, il est toutefois possible de demander un justificatif au bureau du service national dont dépend l’intéressé(e).

Toutes les infos sur http://www.defense.gouv.fr/jdc/

 

 

source: www.defense.gouv.fr
Share

MINI ENTREPRISE

mini-entreprise

Qu’est- qu’une « MINI-ENTREPRISE »?

Une MINI-ENTREPRISE est une société que des jeunes peuvent lancer à partir de 14 ans (en 3ème) et jusqu’à 20 ans (bac +2).

Sa durée de vie est, sauf exception, celle de l’année scolaire. Le groupe doit se répartir tous les postes, de la finance à la technique en passant par la communication et les ressources humaines et proposer un produit ou un service. Le capital est faible: de 100€ à 500€, collectés par les élèves en échange d’un justificatif et d’une promesse de remboursement dès les premiers bénéfices. Les élèves ne se versent pas de salaire. Un compte bancaire avec chéquier est ouvert au nom de la société grâce au partenariat Caisse d’Epargne afin qu’ils gèrent leur trésorerie. Les bénéfices sont reversés aux élèves sous forme de bons cadeaux, de sorties ou sont offerts aux associations ou à la mini-entreprise suivante. Les élèves sont suivis par l’association ENTREPRENDRE POUR APPRENDRE, qui investit 3050€ par projet et 300€ sont demandés à l’établissement. Le concept, importé des Etats-Unis, est arrivé en Europe dans les années 1960. Les Mini-Entreprises sont très développées en Belgique et au Royaume-Uni, moins en France.

Renseignements sur http://www.entreprendre-pour-apprendre.fr/

 

 

source: http://www.entreprendre-pour-apprendre.fr/
Share

JEUNE SAPEUR POMPIER VOLONTAIRE

jsp

Vous avez entre 11 et 18 ans ? Vous pouvez devenir jeune sapeur-pompier.

Être jeune sapeur-pompier (JSP), c’est vivre une expérience unique qui vous permettra de découvrir la force du travail en équipe et, surtout, d’apprendre les gestes qui sauvent. Vous pourrez vous initier aux techniques de secours et de lutte contre l’incendie, ou découvrir les véhicules spécialisés.

Civisme et solidarité sont au cœur de cette activité aux multiples facettes. Même si vous ne devenez pas, à terme, sapeur-pompier volontaire ou professionnel, vous aurez acquis un savoir, un savoir-faire et un savoir-être utiles tout au long de votre vie.

Votre formation sera axée autour du secours à personnes, de la lutte contre les incendies et de la protection des biens et de l’environnement.

À partir de 16 ans, vous aurez la possibilité de passer le brevet national de jeunes sapeurs-pompiers.
Le certificat de formation aux activités de premiers secours en équipe (CFAPSE) vous permettra ensuite de compléter vos connaissances. Vous disposerez ainsi d’atouts majeurs pour rejoindre vos aînés.

Comment devenir jeune sapeur-pompier ?

Vous devez :

  • être âgé de 11 à 18 ans,

  • fournir un certificat médical d’aptitude physique,

  • fournir un certificat de vaccination antitétanique,

  • fournir une autorisation parentale pour les mineurs.

Les jeunes de nationalité étrangère peuvent également intégrer une section de jeunes sapeurs-pompiers.

Alors, si vous brûlez d’envie de rejoindre une section de jeunes sapeurs-pompiers ou souhaitez obtenir des informations complémentaires, contactez sans attendre votre union départementale: http://www.sdis78.fr

Vivre sa passion au collège et au lycée

Les établissements scolaires sont de plus en plus nombreux à proposer des formations de jeunes sapeurs-pompiers ou des initiations aux métiers de la sécurité civile. Ces formations sont intégrées au cursus scolaire et se font en partenariat avec les services départementaux d’incendie et de secours (SDIS).

Ces options viennent s’ajouter à votre enseignement normal et sont essentiellement dispensées au niveau collège, de la 5e à la 3e. Elles respectent ainsi les trois années de la formation habituelle des JSP et aboutissent en général à l’obtention du brevet national de JSP.

Certaines débouchent uniquement sur la formation de prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1) lorsqu’il s’agit d’une simple initiation.
Au niveau lycée, ce cursus optionnel peut aller jusqu’à intégrer la formation initiale complète des sapeurs-pompiers volontaires, mais aussi constituer une préparation au concours de sapeur-pompier professionnel.
Les formations vous seront assurées conjointement par des enseignants et des sapeurs-pompiers.

Pour rejoindre ces classes à option sapeur-pompier, vous devez avoir un bon dossier scolaire, passer des tests d’aptitude physique et médicale et, surtout, être motivé !

« Jeune pompier volontaire » est labellisé par le

 

source: http://www.sdis78.fr
Share